A powerful message.

On the monetary side, Libre Currency is the only form of money that will allow us to concentrate on the donut, rather than on “monetary problems to solve”.

ted.com/talks/kate_raworth_a_h

Un message puissant.

Du côté monétaire, la monnaie libre est la seule monnaie qui nous permettra de nous concentrer sur le donut, et non sur des « problèmes monétaires à résoudre ».

ted.com/talks/kate_raworth_a_h

Question : que signifie « BRI » ?
Teste tes connaissances sur la monnaie avec mes quiz !

quiz.denislaplume.com/q/2c0418

Je n'avais certainement pas prévu dans mon roman, « Le Président Providentiel », que nous allions donner notre défense nucléaire à l'Allemagne. Car la dissuasion nucléaire de la France est un élément clé du roman. opex360.com/2020/02/03/un-elu-

Cela vous étonne encore ? Et pourtant, dans une société mue par la finance avide de croissance et de profits, il suffit de voir que :

- un vieux n'est pas un gros consommateur, il ne permet pas de réaliser de gros profits et encore moins de soutenir « La Sainte Croissance »,
- un vieux à la retraite ne peut être exploité comme esclave et faire du chiffre qui permet de nourrir grassement les actionnaires.

Et si un « vieux » était considéré pour ce qu'il est, c'est-à-dire un être vivant doté de conscience et d'émotions, avec toute la richesse de son expérience de vie, et qu'on lui allouait à lui, comme à tous les autres, un Dividende Universel ?

Et si vous-aussi, vous étiez co-créateur de monnaie chaque jour par Dividende Universel et qu'on vous demandait ce que vous souhaitez financer, que choisiriez-vous ?

- la guerre (très rentable financièrement),
- la pétro-chimie (très rentable également),
- les maisons de retraite (pas du tout rentable),
- le système de santé gratuit pour tous (et puis quoi encore ?),
- l'éducation (si ça formate pour faire des robots dociles, ok, mais sinon il ne faut pas pousser non plus),
- etc. etc.

Que choisiriez-vous ?

La question que personne ne pose est : êtes-vous prêt à faire une chirurgie esthétique à chaque fois que les données biométriques de votre visage sont piratées ? kulturegeek.fr/news-175231/emp

Extrait de mon roman, « Le Président Providentiel », à lire gratuitement sur MonBestSeller.com :
« On attend souvent que l'État, les institutions, les politiciens, les savants, les économistes, les autres en somme, prennent des décisions pour nous. On accuse « le système », les « politiciens », pour justifier notre propre inaction. On ne veut pas se compliquer la vie à plonger dans de la politique, on préfère déléguer ça « aux autres ». Dans ces conditions, il ne faut pas venir se plaindre ensuite que ceux à qui on a délégué le pouvoir en abusent ! Car c'est notre propre abandon qui leur donne le pouvoir. Et il n'y a rien de plus frustrant que de se plaindre sans cesse en ayant en plus l'impression que l'on ne peut rien changer de toute façon. Alors, il est peut-être temps de passer à l'action ! »

Il y a pourtant un moyen simple d'agir aujourd'hui sans attendre que « les autres » fassent quoi que ce soit. Au lieu d'utiliser et donc de mettre de l'énergie dans la monnaie qui exacerbe toutes les inéquités, il nous suffit d'utiliser la monnaie libre Ğ1. Ce faisant, je deviens maître de mon destin et je choisis le monde dans lequel je veux vivre, au lieu de laisser les banques et l'État choisir pour moi. Car leurs choix ne sont pas forcément à mon goût…

monbestseller.com/manuscrit/11

1) l'hôpital public qui fonctionne bien, qui s'occupe convenablement des malades, qui est doté de moyens suffisants pour absorber l'essentiel des problèmes de santé de la population, n'est pas rentable pour une banque. Seule la clinique ultra-moderne pour clientèle botoxée permet de générer de juteux bénéfices.
2) La banque ne privilégie donc pas l'hôpital public, et comme c'est elle qui finance l'État, elle prie celui-ci de ne pas trop dépenser dans ce gouffre financier.
3) L'État dépèce ce service public, afin que seul subsiste l'hôpital « pour qui peut payer » - et donc développer davantage le système des mutuelles privées. Réductions drastiques de moyens.
4) Faire pleurer sa femme devant tout le monde que le service public est en difficulté en ne disant surtout pas où est le principal fautif, cela risquerait de provoquer des scènes de ménage.
5) Collecter des pièces jaunes des bouseux en leur disant que c'est décidé, on va sauver l'hôpital tous ensemble.
6) Bien rigoler.

Et si c'était vous et non les banques qui deviez décider quoi financer, où mettriez vous votre monnaie ?

francetvinfo.fr/politique/emma

C'est la crise, on vous dit ! Serrez-vous la ceinture, on vous dit !

Conséquence directe de l'utilisation d'une monnaie dette qui ne fait qu'amplifier les inégalités et les crises pour certains tandis que d'autres pillent allègrement. C'est la gravité inversée, le ruissellement vers le haut.

lesechos.fr/finance-marches/ma

Profitez d'une grosse réduction et des frais de port offerts chez Lulu pour obtenir Le Président Providentiel dans un format plus aéré que l'original. blog.denislaplume.fr/2020/01/0

Comme partout, la monnaie manque. Il n'est en effet pas du tout lucratif d'octroyer un crédit pour combattre le feu. Bien au contraire, ce feu défriche gratuitement des hectares rendus alors disponibles pour l'installation de chemins de fer, de nouvelles villes technologiques et autres business bien lucratif. Eh oui, dans le monde de la banque, seul ce qui permet de payer largement l'intérêt mérite un peu d'attention. Alors, pour que les services indispensables soient rendus, il faut recourir au volontariat et au bénévolat, comme la soupe populaire et autres millions de bénévoles qui donnent sans compter leur temps et leur énergie au service des autres.

Et si c'était vous qui créiez votre propre monnaie libre par dividende universel, et que vous deviez choisir quoi financer, quel serait votre choix ? Financer plus de pompiers ? Ou bien laisser le feu défricher, tuer des millions d'animaux et déposséder de leurs terres des gens autonomes difficiles à déloger ?

À découvrir : Monnaie Libre, Ğ1, Duniter, Théorie Relative de la Monnaie.

francetvinfo.fr/meteo/climat/i

Meilleurs vœux à tous ! J'espère que l'année 2020 se passera mieux pour vous que pour mon héros du Président Providentiel ! Car pour lui, 2020 n'est pas vraiment un long fleuve tranquille ! Santé, joie, bonheur, et plein de monnaie… libre, bien sûr ! blog.denislaplume.fr/2018/10/2

Relativité des valeurs…

Bonnes fêtes à tous ! Et n'oubliez pas, le bonheur est en vous. Il ne faut le chercher nulle part ailleurs.

Cela fait longtemps que j'insiste pour que nous sortions nos données des hébergeurs et solutions privées. Mais il faut se rendre à l'évidence, le public ne s'intéresse que très peu à ses données privées. Jusqu'à ce que ce soit une certaine partie du corps qui se retrouve sous les yeux d'indiscrets, comme l'avait très bien montré John Oliver dans une vidéo assez hilarante. youtube.com/watch?v=XEVlyP4_11
sautenuage.com/employes-indisc

En Islande, la tradition du "Jolabokaflod" veut qu'on s'offre des livres à Noël. Une période riche pour le secteur de l'édition qui réalise alors 40% de son chiffre d'affaire.

… vous savez ce qui vous reste à faire !

positivr.fr/jolabokaflod-en-qu

C'est formidable de voir à quel point la monnaie nous emmène parfois dans des détours compliqués… et erronés : « pour être un instrument de mesure, la valeur de la monnaie doit être étalonnée ». En clair que l'État décide de la valeur de sa monnaie en fonction de certains critères. Or, tout « étalon de valeur » décidé par qui que ce soit est voué à un échec, car la valeur de tout, y compris de la monnaie, est subjectif, flottant, évoluant au gré du vent et de la direction de la queue de la vache. Alors, « étalonner » une monnaie est non seulement voué à l'échec, mais c'est également dangereux.

Tout étalonnage de valeur est systématiquement voué à l'échec.

Malgré tout, autant il est impossible d'étalonner la valeur d'une monnaie, on peut maîtriser la création de ses unités, en l'indexant sur le seul étalon qui a du sens, c'est l'être humain lui-même, puisqu'il est le moteur des échanges : pas d'humains, pas d'échanges. C'est ainsi qu'est né de Dividende Universel de la monnaie libre. On obtient un invariant : celui de sa création monétaire qui dépend directement des humains qui utilisent cette monnaie. La valeur de la monnaie fluctue ensuite au gré du vent, de manière naturelle, mais l'invariant de sa création permet d'en faire enfin cet instrument de mesure que recherche Mme Bugault.

youtube.com/watch?v=zUXMsLWwCj

Show more
niu.moe

Welcome to your niu world ! We are a cute and loving international community O(≧▽≦)O !